5 causes de l’anxiété de séparation chez les chats siamois

5 causes de l’anxiété de séparation chez les chats siamois

Les chats siamois, super amicaux et très sociaux, constituent un excellent complément à votre famille. C’est l’une des très rares races de chats intelligents qui aiment passer du temps avec les humains. En fait, votre chat siamois s’épanouit dans les aventures en plein air et les interactions humaines. Et lorsque le chat ne veut pas d’activité extérieure, tout ce dont il a besoin, c’est de passer du temps sur les genoux de son maître. Mais que faire si vous n’êtes pas à la maison la plupart du temps ? Ou si vous êtes à la maison mais que vous n’êtes pas disponible pour votre animal ? Dans ce cas, votre chat siamois peut souffrir d’anxiété de séparation.

L’anxiété de séparation a plusieurs causes, allant du stress et de l’anxiété aux problèmes de routine, au manque de stimulation et à l’absence de lumière du jour. Mais le plus intéressant est que vous pouvez gérer l’anxiété de séparation chez votre chat siamois. Tout ce que vous avez à faire est de déterminer la cause possible de l’anxiété de séparation et de trouver des moyens de la combattre. Et comme nous essayons de mieux comprendre l’anxiété de séparation chez les chats siamois, nous devons commencer par savoir ce qu’est l’anxiété de séparation et les signes courants de l’anxiété de séparation chez les chats siamois.

Qu’est-ce que l’angoisse de la séparation chez le chat siamois ?

L’angoisse de la séparation est un comportement très courant reconnu chez les chiens, mais certaines races de chats sont également sujettes à l’angoisse de la séparation. Et les chats siamois en font partie. Les chats siamois peuvent être considérés comme des créatures indépendantes qui peuvent s’occuper toute la journée. Cependant, il s’agit d’une race de chat très sociale. De plus, ils s’épanouissent dans l’interaction humaine et préfèrent établir un lien profond, notamment avec leurs propriétaires. Il est également possible que votre chat siamois établisse un lien profond avec d’autres animaux.

Bien que la plupart des parents apprécient cet attachement et ce lien avec leur chat siamois, ils ne se rendent pas compte que cet attachement peut devenir excessif. Et lorsque la personne ou l’animal préféré de votre chat siamois n’est pas là pendant un certain temps, il peut commencer à montrer des signes et des symptômes d’anxiété de séparation.

Signes et symptômes de l’anxiété de séparation

Il n’est pas toujours facile de comprendre l’anxiété de séparation chez les chats siamois, mais ils peuvent montrer quelques signes et symptômes qui vous donneront une idée que votre chat siamois peut souffrir d’anxiété de séparation. Certains de ces signes et symptômes peuvent inclure

Uriner en dehors du bac à litière

Le signe le plus courant d’anxiété de séparation que votre chat siamois peut montrer est la souillure de la maison. Il s’attaque généralement aux affaires de son maître, comme son lit ou d’autres meubles. Alors que l’urination excessive peut indiquer certaines conditions médicales, comme le diabète ou les infections des voies urinaires, l’anxiété de séparation peut être l’une des raisons possibles.

Attachement excessif

Bien que les chats siamois préfèrent généralement être auprès de leurs propriétaires et des autres membres de la famille, si votre chat est très collant la plupart du temps, cela pourrait être une indication possible de l’anxiété de séparation.

Retrait social

Alors que les chats siamois expriment généralement de la joie lorsqu’ils rencontrent leurs propriétaires après le travail, si votre chat siamois semble vous éviter ou se cacher au lieu de vous saluer, cela pourrait être une indication possible d’anxiété de séparation.

Toilettage excessif

Lorsque votre chat siamois éprouve de l’anxiété de séparation, il est fréquent qu’il se livre à des comportements tels que le toilettage ou le léchage excessifs. En conséquence, il peut abîmer son pelage, en particulier autour du bas du dos, de l’abdomen, des cuisses et des pattes avant. Cependant, la perte de poils peut également être une indication possible d’allergies alimentaires ou environnementales. Il est donc important d’en parler à votre vétérinaire.

Perte d’appétit

Un autre signe possible d’anxiété de séparation que votre chat peut présenter est la perte d’appétit. Votre chat peut refuser de manger, surtout lorsque son propriétaire essaie de le nourrir.

Vomissements et diarrhée

Certains des signes classiques de stress chez vos chats siamois sont les vomissements et la diarrhée. Cependant, ils peuvent également être un indicateur de certaines maladies physiques.

Autres problèmes de comportement

En dehors d’un collage excessif, si votre chat siamois fait preuve d’un comportement destructeur, tel que griffer les portes ou frapper les rebords de fenêtres, il est possible que votre chat siamois souffre d’anxiété de séparation.

En tant que parent d’un animal de compagnie, vous devez vous rappeler que certains des signes et symptômes de l’anxiété de séparation se chevauchent avec les signes d’autres problèmes de santé et de comportement. Par conséquent, si vous remarquez l’un des signes ci-dessus, il est préférable de consulter votre vétérinaire avant de déterminer que votre chat siamois souffre d’anxiété de séparation.

Causes de l’anxiété de séparation chez le chat siamois

Maintenant que vous connaissez certains des signes et symptômes que votre chat siamois présente lorsqu’il souffre d’anxiété de séparation, voici quelques-unes des causes de l’anxiété de séparation chez le chat siamois.

#1. Anxiété et dépression

Tout comme les humains, votre félin a également tendance à se sentir triste ou déprimé. Les chats siamois sont sujets à la dépression parce que c’est une race intelligente qui s’épanouit dans l’interaction avec les humains et les autres animaux. Lorsqu’ils ne bénéficient pas d’une connexion humaine ou d’une interaction avec d’autres animaux, ils développent une dépression, qui entraîne une anxiété de séparation.

Comment la gérer ?

Identifier la dépression chez les chats siamois peut être difficile, mais une fois que votre vétérinaire a écarté toutes les conditions médicales ou maladies possibles, il peut suggérer de passer plus de temps avec votre animal. Dans les cas où l’attention que vous portez à votre animal ne suffit pas, et où votre chat siamois continue à lutter contre la dépression et l’anxiété, votre vétérinaire peut prescrire des médicaments anti-anxiété qui peuvent aider votre chat.

#2. Hormones liées au stress

Le stress n’est pas un phénomène propre à l’homme. Il affecte toutes les créatures vivantes, y compris votre félin. Les hormones liées au stress peuvent être le coupable qui déclenche l’anxiété de séparation chez votre chat siamois. Lorsque vous remarquez que votre chat siamois est stressé ou qu’il commence à être anxieux dès que vous êtes prêt à quitter la maison, les hormones liées au stress peuvent être à l’origine de l’anxiété de séparation.

En raison de la libération excessive d’hormones de stress dans le corps du chat, vous pouvez trouver votre chat siamois avec des maux d’estomac qui se traduisent par des vomissements et de la diarrhée. De plus, un niveau de stress excessif peut amener votre chat siamois à faire ses besoins dans la maison plutôt que dans sa litière.

Comment le gérer ?

Si les hormones liées au stress sont à l’origine de l’anxiété de séparation chez votre chat siamois, vous devrez vous efforcer de gérer la source de stress. Si c’est votre départ de la maison qui déclenche le stress, essayez d’effectuer différentes tâches dans un ordre variable, de sorte qu’il soit difficile pour votre chat d’établir une corrélation entre certaines tâches qui indiquent que vous êtes prêt à quitter la maison.

De plus, rendez également votre arrivée à la maison moins excitante. Et pendant votre absence, veillez à ce que votre félin soit entouré de ses objets préférés. Vous pouvez également essayer d’utiliser des diffuseurs pour chats qui peuvent calmer instantanément votre chat siamois.

#3. Séparation précoce de la famille

Une autre cause possible de l’anxiété de séparation chez votre chat siamois est le sevrage précoce et la séparation du chat de sa famille. Lorsque les chatons siamois sont séparés de leur mère et de leurs frères et sœurs à un très jeune âge, ils ne bénéficient pas du lien émotionnel avec leur famille, ce qui finit par entraîner le syndrome d’anxiété de séparation.

Comment le gérer ?

Bien que ce soit quelque chose qui échappe souvent à votre contrôle, lorsque vous obtenez un chat siamois, assurez-vous qu’il passe environ huit semaines avec sa famille avant de l’adopter.

Malheureusement, vous ne pouvez pas faire grand-chose pour les chatons orphelins, si ce n’est les aimer et passer plus de temps avec eux.

#4. Manque de stimulation

Les chats siamois sont une race intelligente qui a besoin d’une stimulation constante. Un environnement qui manque de stimulation peut conduire à la dépression et à l’anxiété chez votre félin, ce qui se traduit par l’anxiété de séparation.

Comment y remédier ?

Pour rendre l’environnement plus accueillant et attrayant pour vos chats siamois, il est important d’investir dans des jouets qui peuvent occuper votre animal pendant votre absence. En outre, il est également important que vous gardiez les fenêtres et les rideaux ouverts pour que votre chat puisse profiter du monde extérieur. Toutefois, veillez à prendre les mesures de sécurité appropriées lorsque vous laissez les fenêtres ouvertes.

#5. L’heure d’été

Cela peut paraître surprenant, mais l’heure d’été peut également être une cause potentielle d’anxiété de séparation chez les chats siamois. Que votre chat passe plus de temps à l’intérieur ou à l’extérieur, la lumière du soleil joue un rôle important dans la détermination de son emploi du temps. De plus, les chats sont naturellement attirés par la lumière du soleil, donc lorsqu’il y a un changement d’heure, cela entraîne un stress et une confusion pour votre chat siamois, qui se traduit finalement par une anxiété de séparation.

Comment la gérer ?

L’anxiété de séparation due à l’heure d’été finit par se résorber d’elle-même, à mesure que l’horloge interne du chat s’adapte au nouveau rythme.

Mot de la fin

Du stress au sevrage précoce, en passant par le manque de stimulation et l’heure d’été, il existe plusieurs causes d’anxiété de séparation chez le chat siamois. Une fois que vous avez identifié les symptômes et écarté les autres conditions médicales possibles à l’origine de ces signes, vous pouvez gérer l’anxiété de séparation de votre chat. Tout ce que cela demande, c’est un peu plus d’efforts de votre part. Dans la plupart des cas, une légère anxiété de séparation disparaît sans aucun traitement. Cependant, dans certains cas, votre chat siamois peut avoir besoin d’une intervention médicale.